Bleuzé Wines à Mégavino 2011: un bon cru

Publié le par Bleuzé Wines

"Je suis content!" s'exclamait Alain Vercouter après quatre jours passés à Megavino. Un petit questions/réponses pour en savoir plus…

Un millésime faste, alors ?

«D’habitude, je suis content de notre participation au salon, mais cette  fois j’en suis particulièrement heureux. Ce qui compte, d’une part, c’est le monde qui défile sur le stand. Mais le plus important, c’est la rencontre avec nos clients, Megavino représente pratiquement la seule opportunité de se voir, de passer du temps ensemble. Et question rencontre avec les clients, je dois dire que depuis la soirée du vendredi, ça n’a pas arrêté ! J’en suis donc totalement satisfait».


Sans-titre.jpgUne partie de l'équipe Bleuzé Wines sur le pont


Megavino, uniquement voué à la clientèle existante ?

«Non, on espère toujours de nouveaux contacts commerciaux surtout . Nous en avons eu plusieurs cette année, même à l'exportation. Que demander de mieux?

Seul à tenir la barre du stand ?

«Heureusement non, le stand accueille fidèles et nouveaux fournisseurs. Il est important que nos clients les rencontrent et vice-versa. Brice Rollin qui s’occupe aujourd’hui de l’export chez Plaimont a été ravi; si la Cave est un fournisseur de longue date lui est arrivé depuis peu dans la société. Et puis, il y avait Timothée Boltz, export manager des vins alsaciens Wolfberger qui a été tout aussi satisfait de l’intérêt de nos visiteurs pour ses vins. Enfin David Sautereau venait faire déguster ses Sancerre dans les trois couleurs, quel succès il a eu…»

 


Quelle organisation !

«Côté organisation, je dois tout particulièrement remercier Ubi France. J’occupais un des stands fournis par la société française de promotion, un ensemble toujours aussi convivial.  Les mudules sont clairs, attractifs et les habitués de Megavino commencent à les connaître. Mais, mis à part la conception, c’est le suivi qui importe. Et là, chapeau, on n’a jamais manqué de rien, tout roulait sans qu’on ait à s’en soucier, c’était vraiment top ! »

Une  primeur ?

«Oui, Megavino a été l’occasion de présenter une nouvelle cuvée, un peu particulière… La cuvée d’Hips, sélectionnée par les humoristes Frédéric Jannin et Stéphane Liberski et dédicacée par eux le dimanche du salon. On peut affirmer qu’ils ont usé plusieurs stylo à signer étiquettes, affiches et bouteilles, un véritable succès de foule.»


Commenter cet article